La gratitude au milieu du travail

Ecrit par: Dr. Farida BOUFTASS, Ph.D, M.Sc.

Dire « merci » au milieu du travail, comme à n’importe quel environnement est une règle et obligation sociale. Mais, quelque chose fait que le milieu du travail est différent des autres : Vous êtes payés pour faire ce que vous faîtes. Doit-on et mérite-t-on d’être remercié pour faire ce que nous devons faire ?

Un groupe de chercheurs de la fondation John Templeton a réalisé une enquête auprès de 2000 américains, ils ont remarqué que les gens expriment moins la gratitude au milieu du travail que dans les autres milieux. Quand ils leurs ont demandé de classer les choses dont ils sont reconnaissant, l’emploi était en dernier de la liste !

ScreenHunter_379 Aug. 01 09.49

Paradoxalement, 93% de l’échantillon de l’enquête estime que les chefs qui expriment leur gratitude et reconnaissance ont plus de chance de réussir ; alors que 17% estiment que la gratitude rend les chefs « faibles ». La majorité estime pour autant qu’entendre « Je vous remercie» au milieu du travail les rendait plus motivés et épanouis. Mais, selon l’enquête : 60% n’expriment jamais leur gratitude au travail ou peut être le ferait uniquement une fois par an. En somme, les américains bloquent activement l’expression de la gratitude au travail, même si cela réduirait leur « capital bonheur ».

Il est à distinguer l’expression du remerciement de politesse de l’expression de la gratitude. « Merci » parfois est juste une politesse, pas vraiment authentique. Exemple, un ordre déguisé : « Merci de me transférer le dossier avant le 21 Juin ». L’expression de la gratitude n’est pas juste verbale, c’est une émotion qui est émise et reçue.

Autre constat de l’enquête réalisée la fondation templeton est que 35% de l’échantillon de l’enquête estiment qu’exprimer la gratitude aux collègues ou aux subordonnés les mèneraient à tirer profit d’eux ! Encore une fois, au milieu du travail, l’expression de la gratitude serait synonyme de faiblesse.

Une étude réalisée par Ena Inesi et al.(2012) a conclut que les personnes en position de pouvoir tendent à croire que lorsqu’on leurs expriment une gratitude au milieu du travail, cela n’est ni sincère ni authentique, c’est juste parce que le subordonné cherche une faveur soit immédiate ou ultérieure. Ce qui mène à un cynisme de la part des chefs et superviseurs qui à leurs tours expriment moins leurs gratitude.

Ce qui résulte en un cycle d’ingratitude qui atteint toutes les sphères d’une structure. On ne travaille pas que pour la paie du fin du mois, on travaille pour bien plus que cela : Respect, sens de la valeur, sens d’accomplissement, sens de réalisation… Créer une culture de gratitude au milieu du travail n’est pas facile, mais la science affirme que cela est nécessaire au « capital bonheur » d’une personne et du groupe de personnes qui est derrière toute structure professionnelle.

Dans ma pratique de coaching de groupe pour professionnels, les exercices d’expression de gratitude sont toujours les plus émouvants. Le pouvoir de la gratitude est immense ! Exprimons notre gratitude sans frein aucun… Les échos que je reçois suite aux séances de coaching de groupes sont toujours très positifs, comme si les collaborateurs d’antan se redécouvrent de nouveau, comme si les liens rouillés sont de nouveaux galvanisés… Tout me mène à croire que la gratitude est un catalyseur de performance professionnelle extraordinaire !

 

Référence :

Inesi, Gruenfeld, Galinskey. (2012). « How power corrupts relationships : cynical attributions for other’s generous act ». Journal of experimental social psychology. Vol. 48, Issue 4

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s