Passion & Raison

« Quand on aime, on n’a pas peur ! » C’est la réponse d’un artiste plasticien à qui j’ai posé la question : n’as-tu pas peur des peintures et des médiums chimiques ?

Comme je le comprends, cet artiste très créatif. Ayant passé plus d’une décennie, aux laboratoires à manipuler des produits chimiques, dont certains sont classés comme très cancérigènes. J’ai toujours été une personne MEGA prudente. Mais malgré cela, il arrivait souvent que je sorte du labo avec une lourdeur aux poumons, des maux de tête… Je me rappelle qu’en plein froid glacial, il m’arrivait durant la petite pause (de quelques minutes seulement, eh !oui, j’étais presqu’une workaholic) de boire de l’eau comme une grande assoiffée. Curieusement, mon palais avait une préférence très particulière pour les produits laitiers liquides, que j’engloutissait d’un seul trait! De toute ma vie, c’est l’unique produit et l’unique période où j’avais une préférence très accrue pour un aliment précis.

Les yeux n’ont pas tardé à piquer et mon ophtalmo me disait, avec un ton des plus sérieux : « éloigne-toi, définitivement, des produits chimiques! Ceux de la vie courante c’est déjà beaucoup »  Pour toute réponse, je balbutiais : impossible ! Je ne peux pas (euh ! correction de ma part, après quelques années de maturité : je ne voulais pas).

Pour l’amour de ce que je faisais, des yeux qui piquaient et qui ne supportaient aucun produit pharmaceutique, c’était rien… Tout est supportable, pourvu que le protocole MARCHE, pourvu que les enzymes fonctionnent et que les produits ne manquent pas, pourvu que les appareils ne tombent pas en panne, pourvu que demain ne soit pas un jour férié(le calendrier lunaire et moi étions pas trop friends à l’époque), sinon il faut tout refaire depuis le début… Ah !l’amour passionnel…

Ce que je faisais était Super Méga Giga PASSIONNANT : WOW ! Je ne peux pas même pas décrire le sens que cela donnait à ma vie, quoique c’était méga dur et difficile (la nature ne livre jamais ses secrets facilement). A l’époque, je pouvais batailler pour appliquer un protocole donné, au lieu d’un autre qui contenait des produits cancérigènes ou potentiellement dangereux pour la santé, mais certains chercheurs ne voyaient pas les choses de cet angle, la passion de la recherche les emportait, elle peut parfois être trop dangereuse : on s’oublie dans une cause qui nous dépasse, c’est enivrant ! Ah ! ouiiii, très enivrant… Je n’ai pas de mots pour décrire ce qu’on peut supporter pour goûter encore et encore à ce nectar si délicieux qu’est la passion de la recherche.

Etant, à mille lieux professionnellement de cette phase de ma vie, je travaillai hier avec un groupe de personnes atteintes de Cancer.

Parmi les patients, il y avait une jeune fille toute belle, qui faisait de la peinture et qui n’en fais plus… Je finis la séance et je rentrai chez moi, toute lessivée et d’un silence mortuaire ! Ayant encore le regard hagard de la jeune fille entre les yeux, je fis une résolution : Demain, je me débarrasserai de tous mes pots et tubes de peinture acrylique et à l’huile, les colles et autres médiums… Dorénavant, je n’utiliserais plus que de la peinture aquarelle et Gouache !

Je partage tout de même la réplique que je donnai, il y a bien des mois à l’ami artiste : « Qu’on aime ou pas ! La santé est la priorité numéro 1, on ne joue pas avec ça ». Il n’était pas d’accord, il me répondu avec les mêmes mots que je dis à mon ophtalmo : « impossible ! Je ne peux pas ». On aurait dit qu’on joue TOUS une pièce théâtrale et que l’auteur fait répéter les mêmes répliques…

Petit coucou à tous mes anciens collègues des différents labos par qui je suis passée.

Farida BOUFTASS, 04 Mars 2017.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s